Come worship with us

Sundays at 2 PM

La Paroisse EEC du Centenaire de la Mifi.


La paroisse du Centanaire de la Mifi est le chef du district de Bamougoum "A".

1- Nom actuel : Paroisse de KAMKOP-CENTRE
2- Date de naissance :
Novembre 1995 : Culte d’enfants + cours de catéchisme au domicile de l’AE. NGASSU HENOCK (AE. Au Plateau) et résident à KAMKOP sous l’autorisation du Rév. KAMDEM Moise (Président Régional)
10 Novembre 1996 :
Lieu de culte : 1er culte dans une salle de l’école privée Bilingue de KAMKOP (fondation TCHEUTCHOUA Jean) pour le Rév NGUEMO Jérémie.


Janvier 1998 : Transformation en annexe de KAMKOP avec comme ouvrier l’Ev JOUM Jean René
Avril 1999 : Transformation en paroisse de KAMKOP-Ville (avec comme annexe KAMKOP-Village) sous l’ouvrier Ev. TCHIMTCHOUA Félix
2010 : Changement de nom en paroisse de KAMKOP-CENTRE.
3- Parents fondateurs : Papa NGASSU Henock ; SOB OUAFO Jean Célestin ; MAFFO Mirabeau ; DJOUMESSI Marc ; POUTOUOGNIGNI Alfred ; IMEFACK Samuel ; MANFOUO Moise ; NGUEPDJOP MARIE Thérèse.
4- Nombre de fidèles : 983 fidèles communiants inscrits ; 600 enfants ; 150 catéchumènes.

I - PRESENTATION DE LA STATION DE KAMKOP-CENTRE
Au moment où la Région Synodale de MIFI accueille les travaux conseil Synodal Général, et surtout à la faveur de la célébration des 100 ans de l’arrivée de l’évangile dans la région de la MIFI, Koung-Khi et Hauts-Plateaux, le président général de l’EEC, Rév ISAAC BATOME HENGA va procéder à la dédicace du presbytère et le baptême du temple de la Paroisse de KAMKOP-CENTRE à Bafoussam, arrondissement de Bafoussam 3ème, village Bamougoum.
Identification de KAMKOP-CENTRE
L’histoire de KAMKOP-CENTRE commence en 1995 par le culte d’enfants. En Janvier 1998, ce lieu de culte de KAMKOP est érigé en annexe de KAMKOP, avec comme ouvrier l’Evangéliste JOUM Jean René.
En avril 1999, l’annexe de KAMKOP est érigée en annexe sous le nom de « KAMKOP-VILLE » avec une annexe à KAMKOP-VILLAGE.
C’est en 2006, qu’on va observer le changement de nom de cette paroisse en : « Paroisse de KAMKOP-CENTRE ».
Cette paroisse, au moment de sa création, a comme parents fondateurs : 1. Papa NGASSU Henock
2. Papa POUTOUOGNIGNI Alfred
3. Papa IMEFACK Samuel
4. Papa MAFFO Mirabeau
5. Papa MANFO Moise
6. Maman NGUEPDJOP née MBAKOP Marie Thérèse
7. Papa NDJOUMESSI Marc
8. Papa SOP OUAFO Jean Célestin
9. Papa LANDO Daniel

II - La station de KAMKOP-CENTRE
Toute la station de KAMKOP est bâtie sur une superficie globale de ……….m2. Cette station comprend un presbytère construit sur une superficie d’environ 12mx14m ; Le temple du « centenaire » de KAMKOP, et une cour servant parking.
Le presbytère, très bien aménagé a été entièrement fini en 2006, sous le règne du Rév SIMEU Laurent, lequel a servi dans la paroisse entre 2002 et 2006. Ce presbytère premier œuvre grandeur nature des Kamkopais, comprend : Un grand salon (salle de séjour), une salle à manger, quatre grandes chambres et un bureau.
Les travaux de ce presbytère ont coûté en son temps la bagatelle somme de 12 millions de FCFA.

III- Le temple du centenaire de KAMKOP
Après la construction du presbytère en 2006, les paroissiens de KAMKOP-CECNTRE se sont penchés directement sur les travaux de construction d’un temple à la gloire du DIEU vivant, le DIEU d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.
Pendant deux ans, des spécialistes en géomorphologie, géodésie et en architecture ont conçu et étudié l’état des sols afin de pouvoir lancer les travaux pour la construction du temple.
Ainsi, la pose de la première pierre de construction de ce temple a été faite le dimanche 24 Février 2008, par le président général de l’EEC, le Rév BATOME HENGA Isaac sous le regard déterminatif de la révérende Abestine MEMIAFO Epse KEMOGNE, chef de la station. Au cours de cette cérémonie, le Pasteur président national de l’EEC, va pendant son homélie, sa prédication d’usage attirer l’attention des Kamkopais et Kamkopaises sur l’amour du travail bien fait tout en leur rappelant que « L’or et l’argent appartiennent à Dieu », et que de plus « c’est l’on donne que l’on reçoit les grâces de Dieu ».
Les Kamkopais et les Kamkopaises l’on bien comprit, ils ont tout donné et tous ont donné, et 5 ans seulement après la pose de cette première pierre, l’on procède au baptême de ce temple, en attendant l’inauguration officielle.
Ce temple, que les paroissiens vont d’abord baptiser comme étant le « Temple du 3ème millénaire », ou encore « Temple futuriste », va connaitre plusieurs étapes dans l’évolution des travaux. L’étape la plus marquante fut celle de la « Traversée du Jourdain », période pendant laquelle on devait cotiser environ 15 millions par mois pour faire avancer les travaux.
Le pasteur chef de la paroisse, Rev Abestine MEMIAFO va, dans un style qui lui est propre et dont elle seule détient le secret, multiplier et développer les stratégies spirituelles galvanisantes auprès des paroissiens et 5 ans après, nous voici au baptême du Temple. A en croire les spécialistes Théologiens et exégètes, ce temple fini est la manifestation en œuvre de la foi et de très bonne santé spirituelle de la paroisse de KAMKOP car comme le dit Jacques « de même que le corps sans esprit est mort, la foi sans les œuvres set morte » Jacques2 :26
Ce Temple de KAMKOP-CENTRE que le Rév NJOUONANG J. Douglas appelle « Mini basilique », a été bâtie sur une superficie d’environ 1500m2, pour une hauteur maximale d’environ35m. Cette mini-basilique d’une capacité de 2500 places assises (Mézzanine comprise) et entièrement carrelé à l’intérieur occupe à peu près les 2/5 de toute la superficie de toute la station. En arrière plan, ce joyau architectural de l’art chrétien, comprend trois niveaux ainsi repartis :
• Le Rey-de –chaussé est un ensemble constitué des bureaux devant être répartis aux différents groupes de la paroisse.
• Le premier niveau servira de salle de réunion pour la paroisse,(ou salle de fêtes)
• Quant au 2nd niveau, il comporte un ensemble de 09 chambres modernes pouvant recevoir les étrangers de passage dans la station.
Ce temple que l’EEC a vraiment baptisé de « Temple du Centenaire », et qui fait aujourd’hui la fierté de la Région Synodale de MIFI, a coûté, aux paroissiens de KAMKOP-CENTRE, une rondelette somme d’environ 200 000 000 (deux cent millions) de Francs CFA.

Sans la détermination, le dynamisme, l’engagement des fidèles, et surtout la volonté inébranlable et le courage de fer du Rév Abestine MEMIAFO, la clairvoyance et la transparence dans le comité de construction, ce « Temple du Centenaire » n’aurait jamais vu le jour ici à KAMKOP-CENTRE. Vivement, que ce temple serve à l’avancement du règne de Dieu vivant dans la grande MIFI.

IV- STATISTIQUES ET FONCTIONNEMENT DE LA PAROISSE
Nombre d’ouvriers : 03 soient 01 Pasteur ; 01 Pasteur Proposant ; 01 évangéliste pour l’annexe de KAMKOP-Vallée.
Nombre d’Anciens d’Eglise : 42
Conseillers Paroissiaux : 56
Autres membres communiants : 882
Culte d’Enfants : 600 enfants
Nombre de catéchumènes : 140
En dehors du groupe d’Anciens d’Eglise et du groupe des conseillers, la paroisse de KAMKOP-CENTRE compte à son actif :
• Un groupe de réflexion et d’action dénommé EMMAÜS avec une trentaine de membres.
• Deux mouvements : Le Mouvement UFC (Union des Femmes Chrétiennes) et le Mouvement UCJG (Union Chrétienne des Jeunes Gens)
• Quatre chorales : La Chorale Etoile ; Les Messagers du Christ, La Chorale Sentinelle et le groupe Tambour.
• Un groupe Liturgique, qui anime régulièrement les moments culte.
• Un groupe de moniteurs du culte d’enfants.
• Un Club Journal, qui distille mensuellement les informations dans la paroisse.
• Une ligne locale pour la lecture de la Bible.
• Un grand groupe constitué des fidèles n’appartenant à aucun des groupes cités plus haut.
Tous ces paroissiens sont encadrés par la Révérende Abestine MEMIAFO Epse KEMOGNE , celle que les Kamkopais et Kamkopaises appellent affectueusement « Maman » pour certains, et « Ma’a Pasto » pour d’autres.
En dehors du culte hebdomadaire des adultes du dimanche matin à 09h, KAMKOP-CENTRE organise régulièrement :

Le culte d’enfants chaque dimanche matin à 07h00
La prière communautaire chaque mardi à 17h30 et chaque mercredi matin à 06h00 en paroisse.
Le culte en faveur des malades le 3ème Jeudi de chaque mois à 17h30.
L’étude Biblique chaque dimanche à 16H30.
Cette paroisse de KAMKOP-CENTRE, très cosmopolite, vit dans un élan de paix, de solidarité, d’entraide et de communion fraternelle. Une communion franche de solidarité qui fait aujourd’hui de KAMKOP-CENTRE « une communauté familiale ». en réalité, les paroissiens de KAMKOP-CENTRE, par la foi, ne forment qu’une et une seule famille, indépendamment de leurs origines ethniques et sociologiques. Sors qu’un membre de cette paroisse est frappé, quelle soit sa classe sociale et quelle soit son origine ethnique, c’est toute la communauté qui se mobilise pour le soutenir. Ce concept de « Communauté Famille », très chère à la Révérende MEMIAFO Abestine (la Maman) chef de la paroisse, fait aujourd’hui la fierté, la singularité et même l’identité de KAMKOP-CENTRE. Ce même concept se caractérise par le rapprochement, le dialogue et le partage avec les paroissiens.
Ce concept doit être sauvegardé, pérennisé et étendu dans toutes les autres paroisses EEC du Cameroun.
En perspective, la paroisse de KAMKOP-CENTRE a en projet la création un centre d’encadrement des personnes du 3ème âge.
Par Abraham LONTCHI, A.E KAMKOP-CENTRE